DANNEMARIE - ALTKIRCH : LE DERBY

29 août 2009 - 13:59

Moins de huit kilomètres séparent Altkirch de Dannemarie. D’un côté, la « capitale » officielle du Sundgau, « mais on est les mal aimés du coin », explique Candido Diaz, le président. De l’autre, l’ancienne capitale footbalistique du Sundgau. Il y a peu, Dannemarie évoluait encore en Division d’Honneur et représentait dignement le secteur. « C’est Hirtzbach désormais qui tient le flambeau », souligne Arnaud Nussbaumer, le président dannemarien. Le dernier match en championnat entre les deux équipes ? « La colle…Cela doit faire quinze ans au moins. Les deux clubs se sont croisés. Altkirch descendait et Dannemarie montait. Je crois qu’on était en D2 ou en D3 quand Altkirch était en DH », souligne Arnaud Nussbaumer.

Le « vrai » derby

Dans un groupe où les équipes du Sundgau ne manquent pas avec encore Illfurth, Retzwiller ou Mertzen, le match entre Altkirch et Dannemarie est considéré comme le vrai derby. « Il reste un esprit derby dans le coin, ça sera certainement assez chaud sur le terrain. Même si les matchs n’attirent plus la foule des grands jours. Pour un match comme celui-là, je pense qu’on peut espérer une centaine de spectateurs, guère plus. Nous avons de très bons rapports avec nos voisins d’Altkirch, pour moi c’est un derby parmi d’autres », ajoute Arnaud Nussbaumer. Un derby pas inédit non plus. Les deux équipes avaient déjà croisé le fer la saison dernière en Coupe de France et Dannemarie s’était imposé au cours de la prolongation (2-1), après qu’Altkirch ait raté un penalty dans les arrêts de jeu du temps réglementaire. Le premier d’une série hallucinante qui a contribué à plomber le début de saison altkirchois.

« On part dans l’inconnu »

A Dannemarie, on cherchera surtout à panser les plaies de dernières saisons difficiles, tant au plan sportif, qu’au niveau de l’état d’esprit général. Juin a été marqué par une relégation sportive et par une saignée au sein de l’effectif senior. C’est Joël Sother, l’ex-entraîneur de l’équipe réserve, qui a repris le flambeau, avec Dany Bigot en tant que manager sportif. « On part vraiment dans l’inconnu », souligne Joël Sother. « Ce derby ne doit pas nous focaliser plus que ça. Je crois que les résultats des deux premières journées ne seront pas forcément représentatifs. On a récupéré quelques joueurs, on va faire jouer les jeunes. On va surtout essayer de bien figurer. De là à monter c’est autre chose. Pour moi, les favoris ce sont Mertzen, Anatolie Mulhouse et… Altkirch !»

La der de « Candi » ?

Depuis son lieu de vacances au Nord-Ouest de l’Espagne, le président altkirchois sourit. Pas question d’endosser officiellement un quelconque costume de favori, mais l’arrivée au club d’un nouvel entraîneur, Malek Sy Mohamed, arrivé de chez les voisins de Retzwiller, témoigne d’une certaine ambition. « Je suis venu à Altkirch pour emmener le club un jour en Excellence », explique Candido Diaz. « C’est sans doute ma dernière année au club, parce que je suis fatigué. C’est vraiment une fonction usante. Cela fait deux ans que l’équipe jouait plutôt le maintien ou le ventre mou, je crois que ça peut être la bonne année pour Altkirch. Contre Dannemarie, je souhaite surtout que les joueurs mouillent le maillot, qu’ils fassent un bon match », ajoute celui que tout le monde surnomme « Candi ».

Et puis, en cas de penalty, pensez à le transformer. Cela fera plaisir au président…

Source Alsace Foot (27/08/2009)

Voir également

Commentaires

Aucun événement